Islandra est un forum rpg Humains/Hybrides interdit aux -18 ans
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Constantine Meyer, ou l'hybride raté [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Constantine Meyer

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 25

MessageSujet: Constantine Meyer, ou l'hybride raté [Terminé]   Lun 16 Jan - 23:55


Constantine MEYER



 Généralités


♠ Nom : MEYER
♠ Prénom : Constantine
♠ Sexe : Homme
♠ Age : 28 ans
♠ Race : Caméléon et corbeau
♠ Groupe : Hybrides neutres
♠ Orientation : Hétéro
♠ Métier : Il vit de petits boulots
♠ Statut financier : Moyen
♠ Statut matrimonial : Célibataire



Personnalité



Constantine est quelqu'un d'à la fois très actif... et très flemmard. En fait, cela dépend de ce qu'il doit faire. S'il faut remplir de la paperasse, aller faire des courses ou la cuisine, ou un boulot qu’il n’aime pas, il prétextera qu'il a la flemme. Par contre, s'il faut aller faire de la musique, du sport, de la Divination ou passer la soirée au bar, pas de problème, il est là ! Il peut être assez insupportable pour celui ou celle qui n'est pas patient(e). Mais il sait se faire apprécier quand il apprend à comprendre et à respecter autrui, au lieu de ne penser qu'à ses propres intérêts. Il est plutôt têtu et tête en l'air, ce qui lui vaut souvent des gifles de la part de ses conquêtes (oubli de rendez-vous, d'anniversaire, parole déplacée, idée fixe et déraisonnable...).

Derrière son air décontracté à la limite de l'exagéré parfois, Constantine cache un caractère solitaire et agressif, son autre lui : Meyer. En effet, il a une double personnalité (l’origine est expliquée dans l’histoire). Il lui arrive donc de ne pas être très bavard, surtout avec les gens qu'il sous estime. Il préfère s'enfermer dans son mutisme et se débrouiller seul, même quand il a grand besoin d'aide. De toute sa vie, il n'a jamais eu de liens forts en amitié ou en amour. Constantine estime qu’il en a pourtant grandement besoin pour aller mieux, Meyer préfère penser que cela ne sert à rien, que les bons sentiments sont pour les faibles et les minables. Donc jusqu'à aujourd'hui, il n'a pas été en très bonne entente avec qui que ce soit. Il a quand même eu quelques petites amies, mais il n'a jamais été traversé par un quelconque sentiment amoureux. Donc il est très facile de deviner pourquoi il sortait avec elles...

Il préfère régler ses problèmes tout de suite et ne pas les laisser s'étendre et s'aggraver. Quand une personne l'embête, elle a deux possibilités : soit elle arrête et s'en va, soit elle se prend son poing dans la figure. En vérité, quand Meyer prendre le dessus sur Constantine, il devient quelqu'un de très asocial. Discret et pessimiste à la limite du dépressif, il aime mieux se priver d'une quelconque compagnie, agréable ou non, plutôt que de s'ennuyer avec quelqu'un dont il sait qu'il n'appréciera pas la personnalité. Cependant, quand cela touche à son métier, il tente au mieux de cacher Meyer et de se montrer le plus professionnel possible.

Sinon, il aime beaucoup le chocolat et les pâtisseries, ainsi que la musique. Il sait jouer du piano, du violon, de la guitare et de la batterie, et il a la phobie des étendues d'eau (il ne sait donc pas nager). Ses plus grandes passions sont la musique, la Divination, boire des bières, faire du sport pour se défouler autrement que sur la tête de quelqu'un, et travailler (ça lui occupe l’esprit et lui permet parfois d’oublier Meyer).

Détail important : ce type fume comme un pompier ! On peut souvent le voir avec une cigarette à la bouche. Le tabac fait partie des moyens qu'il utilise pour maîtriser sa haine permanente contre le monde entier, même s'il exagère parfois sur la quantité de cigarettes qu'il passe en une journée. A cause de cela, il tousse beaucoup.

Dernière chose : même s’il sait que c’est sa mère bien aimée qui lui a donné son prénom, il n’aime pas le dévoiler parce qu’il a eu assez de moqueries de la part de la famille Inoue et de ses nombreux employeurs. Il préfère qu’on l’appelle Meyer, tout simplement.


Apparence


Constantine fait 1m92 pour 82kg. Un homme très grand et plutôt bien bâti, résultat de nombreux efforts sportifs intensifs. Ses yeux sont verts et tirent sur l'anisé quand ils sont sous la lumière du soleil. Ses cheveux coupés courts et toujours plaqués vers l'arrière sont châtain-roux au naturel. Depuis qu’il maîtrise les capacités du caméléon, il a commencé à changer fréquemment de couleur, et il a fini par opter pour le bleu cyan, sa couleur préférée. Son visage est pâle et il reflète toute la joie de vivre qu'il est capable d'exprimer quand son humeur ne se transforme pas et le change en un être totalement insupportable. Ses traits sont soit doux, soit inexpressifs, soit d'une dureté sans pareille. Il ne porte pas de barbe et ne sort jamais sans s'être coiffé.
Côté vestimentaire, il opte pour les couleurs sombres et le style simple : un jean, un tee-shirt ou une chemise. Parfois une veste, même s'il ne trouve pas cela nécessaire étant donné qu’il n’est pas frileux.

Un détail : il est possible de le voir parfois pourvu d’une aile difforme sortant de son omoplate gauche. Les explications sont dans l’histoire.



Histoire


Tout commença début 2971 lorsqu’un humain venant d’Allemagne partit en voyage d’affaires à l’étranger. Il s’appelait Konstantin Meyer. Tout allait bien jusqu’à ce que son avion s’écrase en pleine mer non loin de l’île d’Islandra. Il fut l’unique rescapé. Son seul espoir fut de venir s’échouer sur cette île inconnue aux abords de laquelle se baignait une jeune femme. Il n’en crut pas ses yeux quand il remarqua que cette femme possédait des ailes de corbeau d’un noir magnifique. Elles bougeaient doucement dans son dos, reflétant le bleu de l’eau dans son plumage ébène.

Au début, le contact ne fut pas simple. D’abord parce qu’il ne croyait pas à ce qu’il voyait. Puis il parlait en allemand et elle dans une langue totalement inconnue. Cependant, malgré cela, ils se rapprochèrent assez vite. Il apprit qu’elle s’appelait Noriko Inoue. Et elle lui fit comprendre qu’il n’était pas le bienvenu sur cette île. Alors elle le cacha. Cela durant un an. Un an durant lequel Konstantin chercha par tous les moyens de s’échapper de l’île tandis que l’hybride faisait son possible pour dissimuler sa présence aux membres de son peuple et de sa propre famille. Car sa famille haïssait les humains. Depuis des générations, ils les utilisaient comme esclaves pour se venger de ce qu’il s’était passé à leur arrivée sur l’île.

Après cette année difficile, Konstantin et Noriko finirent par tomber amoureux et l’idée de s’en aller s’échappa totalement de l’esprit du jeune allemand. Quitte à rester caché, il préférait demeurer auprès de la femme qu’il aimait désormais. Il avait accepté sa différence depuis longtemps, ces étranges ailes qui recouvraient son dos et qu’il aimait caresser durant leurs moment d’intimité. Il savait à peu près parler la langue de Noriko et connaissait l’histoire de l’île.

Quand l’année 2972 débuta, elle lui annonça qu’elle était enceinte de son enfant. Ils en furent à la fois heureux et effrayés car ils se demandaient s’ils arriveraient à le cacher à la famille de Noriko. Malheureusement, sa sœur aînée le découvrit et alerta le reste de la famille. A partir de là, l’enfer commença pour eux.

Konstantin fut réduit en esclavage par la famille Inoue. Il subit presque tous les jours des châtiments que la famille estimait justes et rentables pour avoir « souillé » un des leurs. Quant à Noriko, elle fut contrainte d’accepter la manipulation génétique et la manipulation pour l’hybridation sur le fœtus. En effet, à la base, elle voulait mettre son enfant au monde naturellement. Konstantin et elle se fichaient de savoir s’il serait hybride ou humain. Malheureusement, sa famille n’était pas d’accord sur ce point. Ils n’accepteraient le bébé que s’il subissait les deux manipulations et lui promirent de le traiter comme l’un des leurs puisqu’il serait hybride lui aussi.

Pour sauver son bébé, Noriko accepta donc le marché. Avait-elle vraiment le choix ?

Les mois passèrent. Son ventre grandit. Konstantin n’avait même pas l’occasion d’en voir l’évolution car il lui était totalement interdit d’approcher de Noriko. Même si sa famille était aux petits soins avec elle, elle voyait bien qu’ils agissaient tous avec amertume. Elle ne croyait pas une seule seconde qu’ils puissent considérer son enfant comme un membre à part entière des Inoue. Elle était déjà elle-même peu aimée depuis toute petite, tout le monde préférait sa grande sœur. Ils détestaient Noriko et sa façon de voir la vie, sa douceur, sa générosité et son côté rebelle vis-à-vis des coutumes familiales. Ils l’appelaient « la folle » parce qu’elle aimait s’adonner à la voyance et à tout ce qui touchait aux arts divinatoires.

Concernant la manipulation pour l’hybridation, les médecins avaient prélevé les gènes de corbeau de Noriko et proposé d’y ajouter les gènes de caméléon nouvellement découverts dans l’idée de créer une race qui n’existait pas encore. Le risque était élevé mais Noriko ne pouvait pas s’y opposer et cela arrangeait grandement sa famille si elle venait à perdre son bébé. D’autant plus lorsque son état de santé se dégrada en apprenant la mort de Konstantin. Il avait succombé à ses blessures lors des dernières tortures quotidiennes.

Malgré son profond chagrin, Noriko prit sur elle et décida de se battre jusqu’au bout et de mettre leur enfant au monde. Il vit le jour le 31 décembre 2972. C’était un garçon aux yeux verts comme ceux de son père. Étonnamment, les membres de sa famille lui laissèrent le choix du nom. En souvenir de son amour perdu, Noriko l’appela Constantine et lui attribua le nom de son père.

C’est ainsi que Constantine Meyer intégra la famille Inoue. La suite ? Elle n’est pas très joyeuse.

Son éducation fut entièrement gérée par ses grands-parents. Et ils demeurèrent très stricts. Ils comblèrent sa « tare » humaine avec tout ce qu’ils pouvaient lui apprendre pour occuper son esprit et le « dresser » comme ils le souhaitaient. Car comme Noriko le craignait, il était considéré comme un esclave mais bénéficiait d’une éducation normale, voire plus poussée. Cela en devint limite abusif.

En effet, il dut maîtriser rapidement la lecture et l’écriture, en plus des bonnes manières et des tâches ingrates qui le mêlaient parfois aux humains esclaves de la maison. Très jeune, il apprit également à se battre, que ce soit avec les mots ou avec les poings. Il assimila la culture de l’île, sa géographie et son histoire. Il s’initia également à la peinture et apprit à jouer de divers instruments de musique. Ce que la famille Inoue trouvait étonnant, c’était qu’il parvenait à absorber la moindre information et produisait à la perfection ce qui lui était demandé. Il lisait même les livres qu’on ne lui avait pas forcément conseillé pour s’instruire encore et encore. Il rendit jalouse sa cousine du même âge qui ne lui arrivait pas à la cheville au violon et au piano, et à propos de beaucoup d’autres choses…

Tout comme son père n’avait pas eu le droit d’approcher sa mère, lui non plus n’eut aucune permission d’avoir le moindre contact avec elle. Pourquoi ? Parce que malgré la manipulation pour l’hybridation, Constantine ne présentait aucun signe trahissant son côté hybride. Il ressemblait à un simple humain, il n’était doté d’aucune aile de corbeau et ne pouvait en aucun cas bénéficier des capacités du caméléon. Voilà pourquoi la famille Inoue le détestait davantage. Il n’était qu’un simple humain, un esclave, une expérience ratée.

Le calvaire dura jusqu’à son adolescence. Ce fut très dur pour lui mais ses grands-parents étaient toujours là pour lui rappeler qu’il avait du travail à faire. Ils estimaient que cela occuperait assez son esprit pour ne pas penser à sa mère. Pour se donner du courage, il faisait de la musique dans ses heures perdues (si rares fussent-elles) et s’adonnait à la Divination. Il ignorait pourtant que c’était aussi la passion de sa mère. Cette dernière, quant à elle, finit par tomber malade, bien trop malheureuse d’avoir perdu son amant et de ne pas pouvoir profiter de son fils. Constantine n’eut le droit de lui rendre visite dans sa chambre que lorsqu’elle présenta de sérieux signes de fatigue.

Durant une semaine, il put prendre soin d’elle, apprendre à la connaître et profiter de la douceur maternelle qu’il n’avait jamais connu. Elle lui parla de son père, de son envie un jour de quitter l’île avec lui pour parcourir le monde à ses côtés. Constantine ne savait même pas qu’il existait d’autres pays, on le lui avait toujours caché. Le dernier jour, Noriko voulut sortir de sa chambre. Ayant du mal à marcher, elle demanda de l’aide à son fils pour l’emmener en salle de musique. Elle lui demanda de l’installer au piano et de jouer un air avec lui. « Prends ton violon ». Il ne se le fit pas répéter et alla le chercher. Elle lui raconta qu’elle l’entendait souvent s’entraîner et depuis qu’elle s’était rendue compte qu’il avait un véritable talent pour la musique, elle souhaitait l’accompagner au moins une fois.

C’est ainsi qu’ils interprétèrent ensemble l’Ave Maria de Schubert, une œuvre rapportée des humains qui datait de plusieurs siècles mais qui perdurait dans le cœur de ceux que la musique animait.

Spoiler:
 

Le temps sembla s’arrêter durant ce moment de partage. Tandis que les doigts faibles de l’hybride caressaient les touches du piano, l’archet que son fils de seize ans tenait dans la main glissait sur les cordes du violon. Puis quand la dernière note résonna dans la salle, Noriko s’effondra. Il ne fallut pas beaucoup de temps à Constantine pour réaliser que la vie venait de la quitter.

A ce moment-là, plusieurs émotions se mélangèrent : la colère contre les Inoue, la tristesse d’avoir perdu sa mère, la joie de ne plus la voir souffrir, le regret de ne pas s’être battu pour passer plus de temps avec elle, le dégoût envers lui-même… Son côté hybride se manifesta alors. Sauf que cela se passa très mal. D’abord, ses yeux et ses cheveux changèrent de couleur plusieurs fois. Puis sa peau prit la teinte du décor qui se trouvait derrière lui. Il eut beau bouger, sa peau s’adaptait. Enfin, une vive douleur se manifesta du côté gauche de son dos, comme si son omoplate allait en sortir. Il hurla de douleur, alertant le reste de la famille qui se précipita dans la pièce.

Quand ils entrèrent, ils virent Noriko inerte au sol et Constantine à moitié effondré à côté dans une marre de sang… avec une aile difforme et répugnante qui lui sortait du dos.

Spoiler:
 

Sans même prendre le temps d’analyser la situation (et surtout parce que ça les arrangeait bien), les Inoue accusèrent Constantine d’avoir tué sa mère. Ils voulurent le punir mais n’en eurent pas le temps. Ramassant le corps de Noriko, il s’enfuit de la maison et ne donna plus signe de vie pendant plusieurs jours. Satisfaits de s’être débarrassés de lui, les membres de la famille Inoue n’entreprirent aucune recherche.

Anéanti, Constantine se réfugia dans la forêt et enterra sa mère dans une jolie clairière. L’aile dans son dos lui faisait mal et bougeait sans qu’il puisse la contrôler. Il ne voulait pas retourner en ville et se montrer sous cette apparence aux gens. Mais il commençait à avoir faim et à s’affaiblir. C’est à ce moment-là que la folie s’empara de son âme et qu’il développa une double personnalité. D’un côté, il y avait le Constantine agréable, souriant, sûr de lui, généreux et discret. De l’autre il y avait Meyer, un être plus que détestable qui aimait faire du mal autour de lui.

Quand le jeune homme s’épuisa au point de ne plus pouvoir tenir debout, l’aile finit par se délabrer, comme si elle faiblissait aussi. Puis elle se décrocha de son dos. Même si ce ne fut pas autant douloureux qu’à son apparition, il perdit encore beaucoup de sang et finit par s’évanouir.

Quand il se réveilla, il se trouvait dans la maison d’un vieux monsieur, un humain, qui soigna sa blessure et s’occupa de le remettre sur pieds. Il vécut chez lui pendant quatre ans. L’humain apprit à connaître Constantine et à supporter Meyer. A l’aube de ses vingt ans, on informa le jeune hybride que le testament de sa mère avait été retrouvé et qu’elle lui léguait tous ses biens. Sous la colère plus que palpable des Inoue, il retourna à la maison familiale pour récupérer ce qui lui revenait de droit, et s’acheta un logement modeste le plus loin possible pour ne plus jamais entendre parler d’eux.

Aujourd’hui, Constantine a vingt-huit ans. Depuis des années, il vit de petits boulots de temps en temps pour ne jamais manquer de rien. Il lui reste encore un peu de la fortune de sa mère qu’il garde précieusement. Il a récupéré son violon et s’est acheté un piano pour continuer à exercer sa passion pour la musique. Pour gérer ses émotions, il s’est mis au sport… et à la cigarette, ce petit tube en papier rempli de tabac qui traverse les âges sans se faire oublier. Malheureusement, cela ne l’a pas empêché de faire des « crises » comme il les appelle, et de laisser l’aile difforme prendre le contrôle de son corps pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours. Il a aussi appris à maîtriser les capacités du caméléon. Désormais, il peut adapter sa peau au décor et changer la couleur de ses yeux et de ses cheveux à sa guise. Pour laisser son esprit s’évader autrement qu’en faisant de la musique, il s’adonne toujours à la Divination en mémoire à sa mère.

Et un dernier détail : il vit bien évidemment seul. Il ne souhaite pas réduire un humain en esclavage comme l'a été son père. Sa mère ne l'aurait jamais accepté et il n'a pas envie d'être comme la famille Inoue qu'il déteste jusqu'au plus profond de son être.


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Jericho
Age : 24 ans
Fille ou garçon ?
Passions : Écriture, jeux vidéo, cinéma, musique, RP
Comment as-tu découvert le forum ? Par Rayna ! =D
Que penses-tu du forum ? Je l’aiiiiime ♥
Autres : ///
Code :

© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA

♪~♫~♪~♫~♪~♫~♪~♫~♪~♫~♪~♫~♪~♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Islandra
Admin
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 13/04/2015

MessageSujet: Re: Constantine Meyer, ou l'hybride raté [Terminé]   Mar 17 Jan - 0:37









Bienvenue sur Islandra !

Maintenant que tu es validé, tu peux à présent :

- Recenser ton avatar => ici <=
- Faire une demande d'adoption => ici <=
- Faire une demande de rp => ici <=
- Faire une demande d'habitation => ici <= (uniquement pour les hybrides et les humains libres, mais pour ces derniers, l'habitation est à placer dans le village caché).


Voilà, en espérant que tu t'amuse parmi nous !




© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH | NESIS | MEIYA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islandra.forumactif.com
 
Constantine Meyer, ou l'hybride raté [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Islandra :: Carte d'identité :: Papiers des hybrides :: Validés-
Sauter vers: